Le Printemps numérique à Nantes pour la présentation d’un manifeste sur le numérique souhaitable

Le 15 septembre dernier, à l’occasion de la Nantes Digital Week 2022, a eu lieu un premier lancement d’un manifeste d’anticipation pour un numérique plus responsable et désirable. Cette activité a eu lieu en présence de Johanna Rolland, Maire de Nantes, Guillaume Aniorté, président du conseil d’administration du Printemps numériqueFrancky Trichet, Vice président de Nantes Métropole.

Ce manifeste est le fruit d’une collaboration, entre le Printemps numérique et la Nantes Digital Week ayant impliqué une dizaine de jeunes nantais et montréalais. Parallèlement, 2 professeurs universitaires, M. Raphaël Suire de l’Université de Nantes et Thierry Gateau, Professeur à l’UQAM, et une facilitatrice ont été désignés pour encadrer ce groupe de travail. Ce travail de concertation, qui s’est étalé sur toute une année, a abouti à la création d’un manifeste qui a été présenté le 15 septembre dernier à la Nantes Digital Week, et sera présenté le 20 octobre à MTL connecte.

Depuis 2018, le Printemps numérique et Nantes Digital Week, coordonnée par la Ville de Nantes et la Cité des congrès de Nantes, ont amorcé une collaboration, qui s’est fortifiée en 2019, en 2020 et en 2021 durant nos événements conjoints : Nantes Digital Week et MTL connecte. Les deux événements partagent une vision commune : celle d’une transformation numérique, porteuse de richesse et tournée vers l’humain.
La collaboration entre les deux organisations pendant la période 2021-2023 a permis la restitution de projets qui offrent une place prépondérante à :

  • l’égalité des sexes: la place des femmes dans le secteur numérique et le développement de nouvelles technologies ;
  • la jeunesse : sensibiliser, démocratiser le code et les technologies numériques auprès des jeunes éloignés du secteur numérique.

Ce projet est soutenu par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française, dans le cadre du Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée (FFQCD).

Les jeunes nantais et montréalais ©Nantes Métropole

ALLOCUTION DE GUILLAUME ANIORTÉ, PRÉSIDENT DU C.A. DU PRINTEMPS NUMÉRIQUE, LORS DU LANCEMENT DU MANIFESTE

Chers amis,

C’est avec beaucoup de plaisir que je me retrouve une fois de plus avec vous, dans cette magnifique ville de Nantes, pour partager un nouveau moment fort dans la relation unique qui unit Nantes et Montréal depuis des années.

Que ce soit des liens tissés à travers les collaborations entre l’île de Nantes et le Quartier des spectacles, (et je salue ici mon ami Fabrice et toutes les équipes de la Samoa), des accords de coopération qui ont jalonnés nos échanges, et aujourd’hui, le lancement du Manifeste, toutes ces initiatives témoignent d’une vision partagée et commune qui nous engage collectivement vers un numérique soutenable et accessible à tous.

Cette idée nous tient particulièrement à cœur au Printemps numérique. Elle est même au centre du plan stratégique que nous avons lancé cette année et qui place le citoyen au cœur de ce que nous appelons l’intelligence numérique.

Cette intelligence numérique que nous définissons par notre capacité collective à exprimer, utiliser et bonifier un savoir à travers toutes les communautés et les industries, doit faire partie du bien commun.

Elle doit être une richesse partagée et rassembleuse. Elle doit non seulement favoriser les échanges entre les entreprises, mais aussi et surtout s’assurer qu’aucune population éloignée physiquement, culturellement ou économiquement du numérique ne soit exclue.

Et c’est ce qu’aujourd’hui expriment nos jeunes en posant cette réflexion sur le numérique durable et surtout souhaitable, dans le cadre de cette fructueuse collaboration entre le Printemps Numérique et la Nantes Digital Week.

En nous livrant à leur tour un manifeste vibrant et responsable, ils n’ont pas peur de se poser les vrais questions, de remettre en cause ce qui nous semble être souvent des évidences, et de poser un regard réaliste et prometteur pour le futur.

Dans un instant vous découvrirez le fruit de ce travail remarquable qu’ont mené nos jeunes professionnels montréalais et des étudiants nantais pendant 2 ans, avec l’appui de professeurs chevronnés. Et à travers ce travail, le fruit d’une réflexion qui nous propulse vers l’avant pour exposer ce Numérique souhaitable porteur d’un avenir durable.

En tant que Président du Printemps Numérique, je suis particulièrement fier d’être à vos côtés aujourd’hui. Fier que notre organisation en étroite collaboration avec la Nantes Digital Week, ait pu contribuer à créer ce lien entre des jeunes talentueux et prometteurs.

En terminant, je tiens à remercier le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie qui, à travers le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée a permis la mise en œuvre de cette belle initiative supportée par Montreal et les instances nantaises.

Félicitations !

À vous la parole !

Guillaume Aniorté
Président du C.A. du Printemps numérique

Partager:

Autres articles

Articles connexes