ÉCO(SYSTÈMES) D’ESPOIR
Thématique Culture
et Créativité

15-23 octobre 2022

Crédit photo :
Rosalie Dumont Gagné

EXPOSITION | CONFÉRENCES | ATELIERS | ACTIVITÉS DE MÉDIATION CULTURELLE

Un écosystème [ensemble formé d’une communauté d’êtres vivants, ainsi que leurs interactions les uns avec des autres, et avec leur environnement] est généré par la présence de composites développés au centre d’un dense réseau d’interdépendances et d’échanges d’énergie, d’information et de matière, permettant le développement et le maintien de la vie. Ce système, qui promeut et développe la vie, ainsi que son potentiel, marche en contingence avec tous les êtres vivants et non-vivants qui en font partie, rendant chaque élément dépendant de tous les autres, tous entrelacés, entremêlés. Pour nous, ceci est une source d’espoir, prouvant que nous tirons notre propre force des connexions existantes entre chacun, ainsi que d’un besoin profond de communauté.

Donc, ce sont les connexions qui maintiennent la vie et catalysent l’espoir. Ce modèle de pensée fondateur est aujourd’hui plus important que jamais, face à la pandémie et aux conflits en cours. Avec Éco(systèmes) d’espoir, le Printemps numérique invite des artistes et des académiciens à réfléchir sur notre planète, sur les technologies que nous développons, sur la responsabilité climatique et l’équité. Avec ce rassemblement des communautés artistiques et académiques, à la fois généré et génératif, le Printemps numérique soulève les questionnements suivants :

De quelles façons les artistes et penseurs contemporains traitent-ils des problématiques urgentes telles que le changement climatique? Quelle est la différence inhérente à la production d’un artiste et un scientifique, ou développeur technologique? Quels imaginaires nous invitent-ils à habiter à travers leur travail? Quels sont les espoirs des artistes contemporains?

Éco(systèmes) d’espoir présentera des artistes canadiens et internationaux explorant le présent écologique, ainsi que les imaginaires créatifs du futur. La programmation artistique  sera centrée autour de deux thématiques principales : la responsabilité climatique et l’équité. Certains travaux exploreront ces problématiques en usant de l’imagination, tandis que d’autres le feront en nous invitant à l’action. Ils questionneront également ce que l’espoir signifie pour eux, individuellement et collectivement ; les différences entre “je” et “les autres”. Pour l’approche curatoriale, l’idée maîtresse est celle d’évoquer le sens de l’infiniment grand et de l’infiniment petit, pour questionner l’idée anthropocentrique qui statue que les humains sont la mesure (et le centre) de l’Univers.

 

Direction artistique : Erandy Vergara